Lycée des métiers du Génie Civil - Enseignement Général, Technologique et Professionnel - Campus des Métiers et des Qualifications du Limousin

Critique du film Petit Paysan

affiche du film "Petit Paysan"

 

Pierre, agriculteur, éleveurs de vaches laitières, vit à la ferme avec ses parents. Sa sœur est vétérinaire pour les bêtes agricoles. Au cours de sa vie Pierre va se rendre compte que le métier d'éleveur n' est pas facile au quotidien, à cause d'une nouvelle épidémie belge, la FHD qui se propage dans le pays français. Cette nouvelle maladie va créer de nombreux problèmes à notre éleveur qui ira jusqu'au bout pour sauver son troupeau.

 

 

J'ai apprécié ce film pour plusieurs raisons.

 

Pierre vit sa vie d'agriculteur à 200%. Le soir Pierre regarde des vidéos sur la FHD et ses symptômes, il est apeuré. Il entend une de ses vaches hurler. Il découvre qu'elle est malade, il décide donc de la tuer pour ne pas infecter le reste du troupeau et d'aller la brûler et l'enterrer . Il la regarda brûler toute la nuit... Ce passage du film m'a beaucoup touché car par amour pour son troupeau Pierre prend un risque. Il peut se faire attraper et aller en prison pour avoir tué une de ses vaches et surtout pour ne pas avoir respecté les normes sanitaires.

 

Le frère et la soeur auprès des vaches

J'ai également apprécié dans ce film, la scène où Pierre est avec sa sœur dans un champ, il reçoit un coup de fil de sa mère lui disant qu'il manque une vache dans son troupeau.

Pierre eut le dernier mot après une longue explication avec sa mère, pour avoir enfin un peu de liberté et d'indépendance. Le passage m'a montré qu'avoir son indépendance et sa liberté est un besoin car avoir ses parents h24 sur le dos est impossible pour se créer une vie libre même si nos parents sont prêts à tous pour nous.

 

 

Et pour finir j'ai été touché par une scène très émouvante et dure à la fois. Quand la sœur de Pierre lui donne une piqûre pour tuer le petit veau qu'il a apprivoisé. Cette scène m'a permis de me rendre compte que même si on se bat contre une maladie mortelle sans remède on sera toujours le perdant dans l'histoire.

 

Ce film m'a permis de me rendre compte que la vie d'un agriculteur n'est vraiment pas facile. Car déjà par amour d'une ferme et d'un troupeau on est prêt à faire des choses punies par la loi, se battre contre une maladie mortelle sans remède sachant que dans tout ça, c'est nous les perdants. Et aussi pouvoir trouver notre liberté et notre indépendance car souvent ce sont nos parents qui nous prennent notre temps.

 

Antoine Rousseau 1ère TP